L'abécédaire d'une bonne année (2/5)

Depuis la rentrée, vous êtes noyés sous des tonnes de conseils pour passer une année tranquille-mimile, au top-charlotte. Alors, on a pris notre brouette et nos petits pieds, on est allés ramasser l'essentiel de ce qui traîne sur le sujet. Florilège.

F comme Françoise Dolto

Pour tout ce qui est du bonheur et du bien-être de l'enfant, elle reste LA référence, « un mythe emblématique du XXe siècle. Son idée que l'enfant n'est pas la propriété des parents a été révolutionnaire » écrit le magazine Psychologies. Partout sur le net, vous trouvez plein d'articles sur tata Françoise, ici notamment.

G comme Groseille...

Et poire, kiwi, citron, courgette, tomate, concombre. « Manger cinq fruits et légumes par jour » n'est pas qu'une accroche marketing, c'est du bon sens pour une bonne santé. Si c'est quatre ou six, ce n'est pas la fin du monde ! Un max d'idées et de conseils sur mangerbouger.fr.

H comme Hey baby, ou Hello darlin

Vivez en musique ! Avec ou sans paroles, elle a mille vertus. Le Journal des femmes nous rappelle que « dès la naissance, le bébé reconnaît les morceaux de musique préférés de ses parents, écoutés pendant la période de gestation. In utero, la musique le déstresse et éveille également l'ensemble de ses fonctions cérébrales et physiques ».

I comme ingrédients d'une alimentation équilibrée

Bien sûr, il faut manger sain, léger, équilibré, mais n'oublions pas que dans les ingrédients d'une bonne année, il y a aussi la table du partage, celle des ripailles (on est Français, oui ou non ?), avec des plats certes un peu lourds mais tellement créateurs de souvenirs. Laissez-vous aller de temps en temps à un cassoulet grandiose, une choucroute colossale, une truffade fantastique, le tout évidemment arrosé de nos vins français.

J comme « Je pense, donc je suis ».

C'est du Descartes, dans son œuvre-phare, Discours de la méthode. Il prône notamment le doute, base de la pensée. Je doute, donc je pense, donc je suis et peut-être je suis bien. C'est vrai qu'on est bien, hein, Tintin, avec nos points d'interrogation en ribambelle et nos certitudes à géométrie variable ?

La suite demain !

Partagez

+ d'articles...